Connexion à l'espace client

Les chiffres surprenants de l’e-commerce en France

e-commerce

 

  • 87 000 emplois directs ou indirects étaient liés à l’e-commerce en 2013, selon la Fevad qui estimait alors que ce nombre devrait monter à 100 000 pour la fin 2014 (nouvelles données non disponibles)
  • 64% des e-commerçants français sont présents à l’international (Fevad)
  • 200 millions d’euros : le montant du rachat de PriceMinister par le groupe japonais Rakuten en 2014 ;
  • -10% : c’est la chute du panier moyen enregistrée chez les e-commerçants français de 2011 à 2014. Il se fixe désormais à 81 euros. C’est la quatrième année consécutive qu’il est en baisse (Fevad)
  • 20 transactions en moyenne sont effectuées par les acheteurs en ligne en 2014, contre 18 un an plus tôt (Fevad):
  • 157 300 sites marchands actifs ont été recensés par la Fevad en 2014, soit 20 000 de plus qu’un an plus tôt ;
  • 7 milliards d’euros : le montant que devraient atteindre les dépenses sur mobiles cette année en France, selon une étude de RetailMeNot, contre 3,7 milliards d’euros un an plus tôt, soit une croissance de 91%.
  • 229 euros : la valeur moyenne des commandes d’e-commerce à Grenoble, la ville la plus française où l’on dépense le plus en e-commerce (myThings). Arrivent ensuite Nice et Paris ;
  • 17,5 millions de visiteurs uniques moyen par mois pour Amazon au quatrième trimestre 2014, premier e-commerçant de France depuis peu. C’est plus que Cdiscount qui affiche 10,7 millions de visiteurs uniques (Fevad) ;
  • 74 millions d’euros : c’est le montant de la levée de fonds réalisée par l’e-commerçant français Sarenza en 2014.

[Source : Frenchweb]