Connexion à l'espace client

Utiliser le SMS comme outil de retargeting pour l’e-commerce

notification-SMS

Début 2017, Criteo, acteur majeur de l’email retargeting a annoncé l’arrêt de sa solution, faute de marché en dehors de l’Europe ! Il ont déployé un savoir faire dans le mobile en développant un outil de retargeting in-app et Web mobile qui fait aujourd’hui leur croissance. Mais pour ceux qui souhaitent miser sur le web-mobile, le SMS vieux canal peut-être encore utilisé, bien que toujours onéreux !

Avec un taux de mémorisation de l’information de 60%, un taux d’ouverture de 95% et un délai de lecture dans les 4 minutes, le SMS se positionne en tête des leviers pour recibler un visiteur ayant quitté le site internet d’un annonceur. Aujourd’hui, 98% des visites ne se transforment pas en achat et 9 paniers sur 10 sont abandonnés avant leur finalisation (lire l’article sur Les freins à la conversion dans le e-commerce).

Le SMS retargeting, qui se défini comme du « reciblage publicitaire », est un concept du marketing comportemental. Le principe est simple : les enseignes se servent des informations de navigation d’un internaute pour lui envoyer par la suite un SMS commercial.

Lorsqu’un internaute visite le site d’un annonceur, Wellpack qui a une base de 13 millions de numéros mobile identifie les informations grâce au système de cookies. L’idée est ensuite d’établir une correspondance entre les informations récupérées et les numéros de téléphones portables opt’in que possède la base. Si le numéro de téléphone portable de l’internaute est dans la base de données, celui-ci reçoit un SMS de relance personnalisé. Il est ensuite redirigé vers le site de l’annonceur, à travers un lien court sur lequel il peut cliquer, afin de l’inciter à commander sur le site ou se rendre en boutique pour effectuer son achat.

Le SMS, outil de marketing direct idéal ?

Bien qu’il soit facile pour un internaute d’ajouter des produits dans son panier, il est compliqué pour une marque de convertir cette intention en achat. Le SMS peut aider les enseignes à atteindre cet objectif.

Contrairement à des nombreux emails commerciaux, le SMS n’est pas considéré comme un SPAM. De même, il n’existe pas de adblock3 qui empêche l’affichage du message. Le SMS est sans conteste le média le moins filtré et le plus lu par les consommateurs. Avec un taux de lecture très élevé (95% dont 90% dans les 4 min4), la force de frappe du SMS doit être exploitée à bon escient (Rédaction du message, heures de push) par les enseignes pour leur démarche commerciale. Enrichi d’un lien Internet, il permet une instantanéité et une lisibilité que n’offrent pas les autres outils de communication. Les SMS peuvent être adaptés de façon innovante et divertissante à chaque prospect, en fonction de son parcours client : alerte sur une vente flash, réduction pour achat en ligne, lien vers une fiche produit, etc.

[Source : servicesmobiles]